Clicky

De nouveaux apprentis rejoignent W.D.M. Limited

W.D.M. Limited poursuit une tradition initiée il y a sept décennies, en recrutant deux nouveaux apprentis.

L’entreprise fut fondée en 1945 et a engagé son premier stagiaire en 1946. Les deux derniers apprentis en date sont Samuel Belcher, 18 ans, et Rhys Brooks, 16 ans.

Sam est originaire de la région de Reading et habite maintenant à Bristol en Angleterre. Il suit une formation de trois ans d'apprentissage, en fabrication et soudage. Il a étudié à la BT Academy de Filton (GB) et suit des cours à l'Université de Bristol un jour par semaine dans le cadre de sa formation.

Rhys fait son apprentissage de trois ans en tant que technicien de véhicules lourds. Il a hérité de l’intérêt de son père pour tout ce qui touche aux moteurs et aux véhicules. Deuxième d’une famille de trois enfants, Rhys a fréquenté le lycée de Mangotsfield, et suit à présent des cours à l'Université S&B pour la partie académique de sa formation.

Depuis le mois d’avril de cette année, le gouvernement a introduit une taxe auprès des employeurs ayant une masse salariale supérieure à 3 millions de £ (3.5 millions de €), pour encourager plus d’entreprises à engager des apprentis. En 2015-2016, plus d’un demi-million de personnes ont démarré un contrat d’apprentissage : une hausse de 9,500 par rapport à l’année précédente. Malgré les efforts, il y a toujours une pénurie de nouveaux travailleurs dans les secteurs de l'ingénierie et de la construction.

Chris Gardiner, Directeur Général de W.D.M. Limited, affirme que l’entreprise a toujours cru bon d’offrir des opportunités d’apprentissage aux jeunes.

« Encourager les plus jeunes à se tourner vers les métiers techniques et l’ingénierie n’est pas seulement important pour nous, c’est important pour toute l’économie britannique. Nous avons démarré nos activités en tant qu’organisation généraliste à vocation technique, capable de s’attaquer à n’importe quel défi et de le relever ».

Il a également déclaré : « Aujourd’hui, nous nous concentrons sur la fabrication d’équipements et de véhicules d’inspection des routes et autoroutes et sur leur entretien. C’est pourquoi, nous avons aussi besoin de nous assurer que nous disposons de techniciens qualifiés, sortant de notre propre chaîne de formation ».

Partager

A propos des cookies sur notre site web

Cliquez ici pour accepter notre Politique de confidentialité et Politique de Cookies, et nous autoriser à utiliser des cookies sur ce site. Lire la suite...