Clicky

Sécurité routière de l’UE- légers progrès

Une légère amélioration est visible en termes de sécurité sur les routes européennes. En 2017, 25 250 personnes ont été victimes d’accidents de la route mortels au sein de l’UE. Soit une réduction de 2% du taux de mortalité de l’UE par rapport à 2016. Cependant, les progrès en matière de sécurité routière restent trop lents : le taux de mortalité sur les routes de l'UE n'a baissé que de 3% au cours des quatre dernières années.

Sur les 32 pays suivis par le programme PIN (indice de performance en matière de sécurité routière), 22 ont diminué leur taux de mortalité routière en 2017. Les meilleurs résultats ont été obtenus par l'Estonie avec une diminution de 32%, puis le Luxembourg avec 22%, la Norvège avec 21% et la Slovénie avec 20%. Par ailleurs, alors que la mortalité a augmenté sur les routes de huit autres pays, les progrès ont stagné en Slovaquie et en Lituanie.

Des progres ont été visibles sur une plus longue période, mais pas suffisamment pour répondre à l'objectif de 2020. De manière génarale, depuis 2010 les pays de l'UE ont diminué la mortalité routière de 20%, ce qui équivaut à une réduction moyenne annuelle de 3,1%. Une réduction de 6,7% d'une année sur l'autre aurait été nécessaire entre 2010 et 2020 pour atteindre l'objectif 2020 par des progrès constants en termes de pourcentage annuel. Cette diminution n’ayant pas été atteinte, l’UE doit maintenant diminuer le nombre de décès sur les routes de 14,5% chaque année entre 2018 et 2020 en vue d’atteindre l'objectif. Le temps presse et l’objectif de réduire de moitié le nombre de décès sur les routes de l'UE est de moins en moins susceptible d'être atteint.

Partager

A propos des cookies sur notre site web

Cliquez ici pour accepter notre Politique de confidentialité et Politique de Cookies, et nous autoriser à utiliser des cookies sur ce site. Lire la suite...