Clicky

Signaler un défaut du réseau routier en ligne

Un nouveau service, qui vise à améliorer la manière dont les autorités locales gèrent et répondent aux défauts détectés sur les routes et autoroutes, a été lancé par un département locale du gouvernement britannique.

Qu’il s’agisse de signaler un nid-de-poule, une éclairage public défectueuse ou une canalisation bouchée, le nouveau système fournit une expérience fluide pour tous les intervenants, aussi bien le citoyen qui signale le défaut que le membre du personnel d’entretien des chaussées chargé d’éliminer ce défaut.

Le nouveau système, qui a été mis au point par W.D.M. Limited, est interactif et facile à utiliser ; avec l’objectif d’une amélioration de la sécurité des routes locales.

Dès à présent, les citoyens / citoyennes peuvent aisément signaler un défaut sur une section de route et même y ajoutant des photos, via un site web officiel en ligne, cumbria.gov.uk. Une fonction de recherche est disponible. Elle fait appel aux codes postaux ou aux noms de rues et permet de localiser le défaut constaté en l’épinglant très précisément sur une carte.

Le signalement d’un défaut via le nouveau service en ligne présentera l’avantage de permettre aux gens de saisir leur adresse e-mail, afin de recevoir des réponses directement dans leur boîte de réception, pour les tenir au courant des progrès réalisés. Il est également possible de visualiser sur une carte les défauts qui ont déjà été signalés, de voir le statut de chaque défaut et de s’enregistrer pour recevoir des mises à jour automatiques concernant n’importe quel défaut précédemment signalé.

Chaque défaut signalé en ligne sera immédiatement alloué à un agent de secteur routier, qui analysera les informations transmises et chargera l’une des équipes locales de maintenance routière de la résolution de ce problème.

L’équipe évaluera ensuite le défaut, et vérifiera s’il est possible de le réparer, ou tout au moins de le sécuriser, conformément aux normes locales de sécurité routière. À l’aide du nouveau programme, l’équipe peut aisément mettre à jour les informations en ligne, y compris en accédant aux photos et aux documents associés.

Le conseiller municipal Keith Little, un représentant du gouvernement local pour les routes et autoroutes, a déclaré : « cette région dispose de l’un des plus denses réseaux routiers du pays, et nous nous sommes engagés à fournir et à maintenir un réseau routier sûr et bien géré. Nous allons investir plus de 94 millions d’euros dans l’entretien et la maintenance des routes et autoroutes en 2017-2018, et nos équipes en charge des routes et autoroutes travaillent d’arrache-pied pour maintenir le niveau de sécurité optimal de nos routes tout en réparant les défauts divers tout au long de l’année ».

« Je suis enchanté de savoir que nous sommes en train de lancer un nouveau service en ligne pour signaler les défauts des routes comme les nids-de-poule. Je pense que ce service va faire une grande différence par rapport au passé et qu’il va vraiment améliorer l’efficacité de notre gestion des routes et des solutions que nous apportons aux défauts constatés sur le réseau. Le nouveau système facilitera aussi beaucoup la manière dont les citoyens et les citoyennes vont pouvoir signaler les défauts des routes et suivre la progression des travaux d’entretien et de maintenance des routes à l’avenir. J’aimerais encourager les gens à ne pas hésiter à nous signaler un nid-de-poule, ou tout autre problème au réseau qu’ils constateraient, en surfant sur notre site web et en utilisant le nouveau système ».

WDM® a développé le procédé connu sous le nom de Portail des informations publiques (Public Information Portal ou « PIP ») en tant qu’élément de leur système de gestion intégrée des actifs routiers (Integrated Highway Asset Management System). Ian Cadwallader, Gestionnaire de développement informatique (Software Development Manager) chez WDM®, déclare que ce programme ne se contente pas d’améliorer l’accessibilité directe des citoyens et des citoyennes pour leur permettre de signaler les problèmes du réseau routier, mais qu’il fournit également au conseil un contrôle élargi sur ses actifs.

 Il a déclaré en substance : « ce logiciel améliore aussi bien la communication que l’efficacité des opérations, ce qui permet aux autorités d’entreprendre, sans attendre, des réparations efficaces des chaussées. Les citoyens et les citoyennes qui signalent les défauts qu’ils ont constatés sont également tranquillisés lorsqu’ils constatent que leur voix est entendue et peut faire la différence ». 

Partager

A propos des cookies sur notre site web

Nous utilisons des “cookies” afin de vous permettre d’exploiter toutes les capacités de notre site. En continuant votre navigation, vous acceptez leur utilisation. Lire la suite...