Clicky

Une mobilité sans danger

La commission Européenne a fixé à l’UE un nouvel objectif pour réduire de moitié le nombre de décès sur les routes et pour la première fois, le nombre de blessés graves, d’ici à 2030.

Le Directeur Général du Conseil Européen de la Sécurité des Transports, Antonio Avenoso, a déclaré :

« Les accidents de la route demeurent la première cause de mortalité chez les jeunes sur ce continent donc ces mesures essentielles ne peuvent pas être prises trop tôt. »

Malgré que le nombre de victimes sur les routes ait diminué de plus de la moitié depuis 2001, 25.300 personnes ont perdu la vie sur les autoroutes européennes en 2017 et 135.000 autres ont été gravement blessées.

La Commission propose que les nouveaux modèles de voitures soient équipés de dispositifs de sécurité avancés, comme les systèmes de freinage d’urgence et de contrôle de trajectoire pour les voitures et les systèmes de détection des piétons et cyclistes pour les camions.

Par ailleurs, la Commission aide les Etats Membres à identifier méthodiquement les tronçons routiers dangereux et à mieux cibler les investissements.

Ces deux initiatives pourraient sauver jusqu’à 10.500 vies et éviter près de 60.000 blessures graves entre 2020 et 2030, contribuant ainsi à atteindre l’objectif à long terme d’un nombre de décès et blessures graves proche de 0, d’ici 2050 (« Vision Zéro »).

Partager

A propos des cookies sur notre site web

Cliquez ici pour accepter notre Politique de confidentialité et Politique de Cookies, et nous autoriser à utiliser des cookies sur ce site. Lire la suite...